8875539425_51c65078ba_k

La Coupe de France de robotique et Eurobot pour les nuls

Les vacances ont été studieuses au ClubElek (voir cet article sur la restructuration du Wiki), et spécialement pour la préparation de la Coupe de France de robotique. Quel est donc cet événement, auquel le club participe depuis désormais 20 ans et qui accueille des centaines d’autres équipes?

En 1994 Planète Sciences, une association proposant des activités liées aux sciences aux jeunes depuis une trentaine d’années, organisa un événement où des robots autonomes s’affrontaient en effectuant au mieux certaines actions pour gagner des points: la première Coupe de France de robotique naquit. Elle fut organisée à La Ferté-Bernard, petite ville près du Mans, et elle fut centrée sur le thème du sumo. Le succès de cette compétition alla grandissant, et le ClubElek y participa pour la première fois en 1997, quand les robots durent émuler les gestes des joueurs de NBA.

Le concept fit des passionnés au-delà des frontières françaises et, en 1998, la première édition Eurobot eut lieu pour que les équipes suisses puissent y participer. Ainsi, les autres pays commencèrent à s’intéresser à ces compétitions robotiques et à organiser des compétitions au niveau national. Pour mieux encadrer tout cela, l’association Eurobot fut fondée en 2004. D’autres changements eurent lieu après cette date, et notamment le déplacement de la Coupe de France à La-Roche-sur-Yon (Vendée) à partir de l’édition 2016. Le thème de cette année (2018) est Robot Cities.

Voici pour l’histoire. Le concept de la Coupe de France de robotique est très simple: des équipes de tous coins de la France ont un an pour construire un (ou deux) robots autonomes (donc sans aucune intervention humaine!) pour effectuer des actions simples comme récolter des boules ou placer des cylindres à un certain endroit, le tout dans un temps limite de 90 secondes (plus 5 secondes pour effectuer la “Funny Action”, une action pour obtenir de points bonus à robots immobilisés). Les robots doivent éviter ceux des adversaires sous peine de disqualification ou de non homologation (des juges vérifiant le respect du règlement, notamment en dimensions maximales et évitement des adversaires, avant les matchs officiels) Les 16 équipes homologuées qui auront cumulé le plus de points en 5 matchs sont admises aux phases finales à élimination directe et seulement les finalistes accéderont à Eurobot (des exceptions pouvant être faites avec les prix du jury).

Il ne faut pas penser que la Coupe de France se réduise à ça, loin de là! Des stands sont fournis aux équipes pour travailler et pour discuter entre elles (pour se partager des tuyaux, des outils pour réparer une panne de dernière minute, …), et le public peut aussi interagir avec les équipes, le tout dans une ambiance conviviale et très active.

Cette présentation vous a intrigué? Les vidéos des matchs sont disponibles sur Youtube, ce qui donne un bon aperçu des défis à relever et de l’ambiance enflammée de la compétition. Si vous voulez participer à tout cela, mais que vous ne savez pas où commencer, ne vous inquiétez pas! Travailler sur les robots est un projet d’équipe et les membres les plus expérimentés de la Coupe se feront un plaisir de partager leurs connaissances en informatique, électronique et mécanique et de former les nouvelles recrues.

On vous attend nombreux à la rentrée avec le dévoilement du règlement 2018 et la tournée des présentations partout dans l’INSA (les affiches vous guideront le moment venu). N’hésitez pas à passer au ClubElek ou à nous envoyer un message sur RocketChat si vous souhaitez intégrer cette aventure!

Pour plus d’informations:

Crédit photo: kid-d via VisualHunt.com / CC BY-NC-SA

URL: https://visualhunt.com/f2/photo/8875539425/c5554c893b/